SUIVI BIOLOGIQUE DE LA FEMME ENCEINTE

La grossesse nécessite une surveillance médicale et biologique rapprochée pour s’assurer de son bon déroulement, et de l’absence de complications pour la mère et le fœtus.

L’amélioration du suivi d’une grossesse est un objectif prioritaire de la Santé Publique, en France.

Idéalement avant de débuter une grossesse

Il est recommandé de réaliser un frottis cervico-vaginal (ou la recherche de Papillomavirus), le groupe sanguin avec la Recherche d’Agglutinines Irrégulières ( RAI ) et les sérologies Toxoplasmose, Rubéole et Cytomégalovirus ( CMV ).

Le premier bilan biologique de la 1ère consultation avant 10 semaines d'aménorrhée

Il comprend obligatoirement le groupe sanguin avec les agglutinines irrégulières, les sérologies Toxoplasmose, Rubéole, la recherche de l’antigène HBs de l’hépatite B, et la recherche de glucose et albumine dans les urines. D’autres examens seront systématiquement proposés comme la sérologie HIV et le dépistage des marqueurs sériques de la Trisomie 21. Le dépistage sérique de la grossesse sera complété par l’analyse de l’ADN fœtal circulant, le Dépistage Prénatal Non Invasif ( DPNI ou ADNIc ), à partir de la 12ème semaine d’aménorrhée si le risque du dépistage sérique est supérieur à 1/1000, si grossesse gémellaire, si antécédent de grossesse avec Trisomie 21 et autres cas particuliers.

Enfin, d’autres examens sont éventuellement proposés : hémogramme (pour le dépistage d’une anémie), Examen CytoBactériologique des Urines ( ECBU ) (pour le dépistage d’une infection urinaire plus fréquente pendant la grossesse), sérologie CMV…

La détermination prénatale du génotype fœtal (à partir du sang maternel) est recommandée pour la prise en charge des grossesses de femmes Rhésus négatif.

Le suivi de grossesse

Il s’appuiera sur les examens biologiques suivants : albuminurie et glycosurie mensuellement, Toxoplasmose tous les mois (si négativité du résultat précédent), agglutinines irrégulières au 6ème et 8ème mois (en particulier si Rhésus négatif), hémogramme au 5ème mois, 2ème détermination du groupe au 8ème mois (si non faite auparavant), ECBU en cas d’antécédents d’infections urinaires ou de diabète.

Le dépistage du diabète gestationnel

Il est recommandé entre le 5ème et 6ème mois (en présence d’au moins un facteur de risque), par une Hyperglycémie provoquée par voie orale ( HGPO ) avec 75g de glucose, avec mesure des glycémies à 0, 1 et 2 heures.

En fin de grossesse

Un prélèvement vaginal avec la recherche de Streptocoque B (entre 35 et 38 semaines d’aménorrhée) est proposé pour prévenir les infections néonatales. Le Streptocoque B est une bactérie qui peut se trouver dans le vagin de certaines femmes sans provoquer de symptômes, mais qui est dangereuse pour la femme enceinte et son bébé, chez qui elle est responsable d’infections graves à la suite de l’accouchement.

Les laboratoires BIOALLIANCE s’impliquent et mettent tout en œuvre pour le suivi biologique de la femme enceinte, comme il est préconisé par les autorités de Santé. Ces examens sont réalisés tous les jours aux heures d’ouverture de nos laboratoires mais nous vous recommandons de prendre rendez-vous pour les tests suivants :

  • Dépistage du diabète gestationnel sur 2 heures
  • DPNI – Dépistage Prénatal Non Invasif
  • Génotypage du Rhésus D fœtal
  • Prélèvement vaginal pour la recherche du Streptocoque B